Le ladakh en fête

Pays perdu d'immensité où, du haut de cols perchés à 5000m, se découvrent de grands espaces libres au goût d'infini, le Ladakh a pu garder intact son patrimoine culturel. Pour le festival d'Hémis, l'année du singe tous les douze ans, femmes turquoises et moines de brique se réunissent pour fêter Padmasambhava lors de danses masquées aux rutilants costumes perpétuant d'antique visions. Peuple mystique par excellence, son visage argileux et raviné reflète l'aridité de ses monts immémoriaux qu'éclaire la ferveur spirituelle d'un regard chargé d'humanité rieuse et chaleureuse. Coiffe, chapelet, collier, couleurs, tout est acte de foi, tourné vers l'essence de la vie où le surnaturel se fond avec le naturel. Et ce sont ces instants d'éternité qu'a tenté de dérober le petit oiseau de l'objectif de Gabrielle Roda.

Crédits: 

Réalisation : Marie Chapelet
Textes : Matthieu Cendrier

Exposition
14, 15, 16 juillet 2005

Jacqueline Quilleré-Ünsünel vous invite au Vernissage le jeudi 14 juillet 2005 de 18h à 22h.

LA PETITE GALERIE
35/37 rue de Seine
75006 PARIS
Tel : 01.40.51.85.54

Tous les jours, dimanche compris de 11h à 19 h.